Skip to main content

L'individualisation des parcours étudiants en Europe - Nicolas Charles et Romain Delès, 2018

Lire l'article

 

La figure traditionnelle de l’étudiant qui se consacre entièrement à ses études et qui est sûr de son orientation et de ses projets d’avenir n’existe plus. L’enseignement supérieur, et en particulier l’université accueille désormais de « nouveaux étudiants », des publics plus hétérogènes, moins sélectionnés socialement, aux représentations, aux aspirations et aux attentes très diversifiées. L’enjeu de politique publique pour les systèmes d’enseignement supérieurs contemporains est dès lors d’individualiser des parcours, c’est-à-dire de trouver des réponses aménagées pour tous les étudiants. La loi ORE et les récentes interrogations sur le « contrat de réussite pédagogique » l’illustrent bien. Cet article explore la diversité des modèles en matière d’individualisation de l’enseignement supérieur et fait apparaître des différences nationales liées à des traditions d’État providence distinctes."