Skip to main content

FAQ

Vous avez une question ?

Contactez-nous

 

 

 

Le réseau NCU (Nouveaux Cursus à l'Université)

L’action "Nouveaux cursus à l’université" prend un relief particulier dans le contexte de la réforme du premier cycle des études supérieures. Les projets sélectionnés seront mis en œuvre dans le cadre de son déploiement, qu'il s'agisse de démarches pédagogiques innovantes ou de l'organisation de nouveaux parcours. A cette fin, ils pourront constituer la base d’un avenant au contrat quinquennal entre l’État et l’établissement porteur et pourront s'accompagner d'une révision des arrêtés d'accréditation permettant aux actions proposées d'être mises en œuvre dès la rentrée 2018.

Dans le cadre du projet NCU, L'UPEM collabore avec l'ensemble des universités au sein du réseau NCU.

Ce réseau permet d'échanger sur les bonnes pratiques dans le cadre de groupes de travail (système d'information, indicateurs...).

Le projet NCU

Au sein de l'Université Gustave Eiffel, l'Ecole Supérieure d'Ingénieur.e.s (ESIPE) et la composante de l'Institut Francilien des Services (IFIS), ont déjà mis en place l'approche compétences au sein de certaines de leurs formations.

De plus, nos équipes pédagogiques accompagnent quotidiennement l'ensemble des composantes voulant mettre en place une approche par compétences.

Le projet « D.Clic – une licence pour chacun.e, la réussite pour tou.te.s » répond de manière innovante aux enjeux de démocratisation du premier cycle à l’Université et à l’hétérogénéité des profils étudiants.

  • La réussite étudiante pour favoriser l’apprentissage méthodologique du travail universitaire.
  • L’orientation graduelle des étudiants tout au long de leur parcours.
  • Le développement de leurs compétences en alliant des unités disciplinaires à des unités transversales au travers de situations d’apprentissage en lien avec l’approche compétences.

L’approche compétences dans laquelle nous souhaitons évoluer se base sur les travaux de Jacques Tardif présentant cette approche comme « un savoir-agir complexe reposant sur la mobilisation et la combinaison efficace d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situation ».

Pour en savoir plus : [lien fiche de lecture ou synthèse approche par compétences]

L'accompagnement NCU

Les équipes pédagogiques sont accompagnées sur leur projet pendant 3 ans.

Concernant la transformation des licences en approche compétence (et qui intégreront également les nouveaux parcours), une démarche rythmée sera mise en œuvre en deux étapes :

  • 1ère année :

Pour définir le référentiel de compétences associé à la licence et pour fédérer les équipes pédagogiques.

  • 2ème et 3ème année :

Pour construire les modalités d'acquisition de ces compétences à travers de nouvelles pédagogies.

L’Université Gustave Eiffel est forte de son expérience dans le domaine de l’approche compétence, ce qui lui a permis de formaliser un déploiement de l’approche compétence en 3 ans, grâce à l’accompagnement d’un expert et d’un conseiller pédagogique dédié, à mi-temps, à la formation.

L’objectif final du projet D.Clic est d’inscrire 100% des licences de l’Université Gustave Eiffel dans le nouveau schéma de formation à l’horizon 2027.

Les pédagogies

Vous pouvez télécharger une documentation retraçant les personnes qui ont contribué à l'évolution de la pédagogie, en cliquant ici.

Pédagogies abordées :

  • La pédagogie Décroly
  • La pédagogie Montessori
  • La pédagogie active (Freinet)
  • La pédagogie différenciée (Legrand)
  • La pédagogie par projet (Dewey)
  • La pédagogie inversée (Kahn)

Une compétence transversale est un savoir ou un savoir-faire maîtrisé par plusieurs métiers et/ou domaines d’activités.

La définition de l’apprentissage hybride qui suit a été adoptée par l’Université d’Ottawa.

"Un cours hybride est conçu de sorte que certaines heures de classe sont remplacées par des activités en ligne tout aussi importantes."

Cela signifie que les parties en classe et en ligne d’un cours sont complémentaires et ont été combinées de manière réfléchie afin de bien répondre aux besoins de l’étudiant et aux objectifs du cours. Les composantes en ligne ne sont pas un ajout à une charge de cours complète, mais plutôt une substitution réfléchie pour certaines activités en classe. On peut étoffer cette définition en précisant qu’il existe un nombre maximal de cours qu’un professeur peut donner en ligne. Pour qu’un cours soit hybride, 20 à 80 % de son contenu doit être remplacé par des activités en ligne. Par exemple, dans un cours de 12 semaines, au moins 2 cours en présentiel (20 %) doivent être remplacés par des activités en ligne, avec un maximum allant jusqu’à 10 cours en ligne (80 %).

L’apprentissage par problème consiste à regrouper les apprenants par équipes. Ils travaillent ensemble à résoudre un problème généralement proposé par l'enseignant, problème pour lequel ils n'ont reçu aucune formation particulière, de façon à faire des apprentissages de contenus et de savoir-faire, à découvrir des notions nouvelles de façon active (il s'instruit lui-même) en y étant poussé par les nécessités du problème soumis.

Avec le préfixe « e » pour web, numérique, ou cyber et « learning » pour apprentissage, le e-learning, signifie littéralement : formation sur internet.

Tout d’abord, il faut faire la distinction entre un cours en ligne fermé et un cours en ligne ouvert.

Le cours en ligne fermé passe par la diffusion de modules ou parcours de formation sur une plateforme LMS auprès d’un public cible.

  • Exige une inscription préalable ;
  • Les cours sont délivrer par des organismes de formation ou des établissements scolaires ;
  • Les cours peuvent être suivi de manière individuelle et/ou collective ;
  • Les contenus peuvent être diplômants ou non.

Suivi assuré par l'enseignant.e ou le formateur par le biais de la boite de messagerie privé ou dans des fils de discussion.
Les ressources mises en ligne portent sur des exercices interactifs et animations visuelles et auditives.
Les cours diffusés sur la plateforme nécessitent bien souvent une correction manuelle de par le formateur.

Le cours en ligne ouvert est un cours disponible et ouvert à tous.

  • Ne nécessite pas d’inscription au préalable ;
  • Les cours sont distribués par des organismes de formation ou des établissements scolaires ;
  • Le contenu ne passe pas nécessairement par une certification ou un diplôme.

Aucun professeur ou formateur ne doit en assurer le suivi car les contenus sont généralement des exercices sous forme de quizz avec un système de réponse automatique.

Le MOOC ou Massive Online Open Course, est un mixte entre les cours en ligne fermés et ouverts.

Il permet de :

  • Se former en ligne gratuitement ;
  • Disposer d’une multitude de ressources diverses et variées
  • Accéder librement aux ressources ;
  • Pourvoir stopper la formation à tout moment. 

Une communauté peut être crée autour des MOOC et des interactions peuvent s’effectuer entre différents apprenant.e.s dans les espaces d’échange tels que les forums ou blogs.

La grande distinction porte sur le nombre de ressources diffusées et suivies par les apprenants. A la différence des cours fermés qui sont suivis par un nombre défini d’apprenants, le MOOC laisse la porte ouverte à un plus grand nombre d’apprenants. Les auteurs de MOOC se contentent de rédiger des ressources simples sous forme de Quizz avec des forums de discussion.

A ne pas confondre avec le COOC, ou Corporate Online Open Course, est un cours en ligne dispensé par une entreprise auprès d’une communauté d’apprenants.

C’est une version privée du MOOC. On distingue traditionnellement le COOC externe, dont l’accès est libre, du COOC interne, organisé dans un environnement fermé et dans le contexte des objectifs de l’organisation.

Le SPOC, ou Small Private Online Course, est une solution de Digital Learning volontairement organisée en cercle restreint.

De nature pratique, il fait généralement intervenir une quinzaine d’élèves maximum par formateur. Un projet fil rouge permet ainsi à l’apprenant.e d’identifier dans ses pratiques une source d’improductivité. Puis de le résoudre avec un nouvel outil ou logiciel.