Skip to main content

Enjeux pour les licences

Une croissance continuelle de ses effectifs

L'Université Gustave Eiffel compte au total 7 570 étudiant.e.s en 1er cycle, dont 5 000 réparti.e.s au sein de 15 mentions de licences.

L’Université a vu sa population étudiante en 1er cycle croître de 14% depuis les 4 dernières années, soit + de 600 étudiants supplémentaires.

_

Un taux de réussite améliorable

Un peu moins de la moitié des néo-bacheliers 2011 ont validé leur licence :

  • 33 % l'ont obtenu sans retard ;
  • 10 % ont eu besoin d’une année supplémentaire ;
  • 4 % en cinq ans.

(THEOPHILE N. (2017), Réussite en licence : la moitié des entrants valide son diplôme, Note OFIPE, 33)

_

Un défi d'attractivité

Les étudiants de premières et deuxièmes années résident plus souvent en Seine-et-Marne :  57% contre 36% pour les étudiants des autres niveaux.  Mais, plus le niveau de la formation suivie est élevé, plus la part des étudiants domiciliés en Seine-et-Marne baisse.

(Cf. GAUSSON L. (2019), Octobre 2019, Huit étudiants sur dix résident dans l’académie de Créteil, Note Ofipe, 179)

_

La nécessité de tendre vers des pédagogies plus actives

Un nouvel environnement numérique modifie l’accès et la relation au savoir. L’information, disponible rapidement et facilement rend l'étudiant.e acteur.rice de son savoir. Dans ce contexte, les pédagogies plus actives permettent à l’étudiant.e de s’approprier des savoirs et de développer de nouvelles compétences. Les enseignants sont amenés à repenser leurs cours pour répondre à ces enjeux pédagogiques.